23 février 2007

printemps 2003

Phantom s'eveille à la vie...Il vit avec sa maman dans un joli paddock...Il est  vif et toujours aussi gentil...Chaque jour, je vais le voir et chaque jour, il m'accueille aimablement toujours suivi par sa maman qui le suit comme son ombre...Phantom adore qu'on le gratte et j'apprends vite à connaitre ses endroits préférés...Il adore qu'on le frotte au niveau du poitrail, çà le met en transe, il nous remercie en nous chatouillant lui aussi avec ses petites lèvres...Nous pouvons installer des chaines de grattage soit en gratouillant le poulain qui gratouille sa maman qui nous gratouille soit en gratouillant la maman qui gratouille son poulain qui nous gratouille...Bref c'est un adorable bébé qui devient tous les jours plus fort ... Nos liens se renforcent tous les jours...
Printemps 2003 c'est aussi les premières bêtises : phantom fait à l'âge de 1 mois une tentative de mordillage que cécile réprime par une mini tape et une  grosse voix (on ne tape ni ne corrige jamais les poulains surtout que mordillant pour la première fois il ne savait pas que c'était une bêtise, pour avoir un poulain gentil et bien élevé et plus tard un cheval qui "s'offre à nous" il faut qu'ils aient confiance en nous et ce rapport ne peut s'instaurer que sur les bases d'une relation où ils puissent trouver des repères, qu'on ne les trompe pas, qu'on ne les brusque pas...Pour le poulain, l'homme doit être un élément fiable et apportant la sécurité  et la sereinité...Phantom ne mordra jamais de toute sa vie, il a juste suffi de lui dire tout de suite non et il a compris que c'était mal de mordre...Quelques jours  plus tard il voudra jouer avec moi en se cabrant,  je me contenterai de crier non sèchement et celà lui aura aussi servi de leçon pour toute sa vie...
Phantom était quand même un bon élève, le prototype du premier de la classe que tout le monde adore...Il a toujours cherché à bien faire et ne reproduisait jamais les choses interdites...même avec sa maman c'était un poulain facile à vivre: si elle tolérait certains jeux de son poulain comme ceux où il s'amusait à grimper sur son dos, en revanche il lui suffisait de coucher les oreilles pour qu'il arrête immédiatement de machouiller sa crinière...
Printemps 2003, c'est aussi les premiers transports et voyages de phantom: devant emmener calice à la saillie, nous le transportons pour la première fois appréhendant un peu l'embarquement et le voyage, c'est avec soulagement que nous découvrons que phantom embarque tout  seul dans le van suivant tout gentiment sa maman et reste bien sage pendant le transport, même si il trouvera le moyen d'enjamber un ballot de foin et de se retrouver de l'autre côté du bas flanc, mais en poulain intelligent il ne paniquera pas et attendra sagement que l'on vienne enlever ce vilain ballot...

Posté par phantomN à 23:33 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur printemps 2003

Nouveau commentaire